La danse sur glace

 

 

La danse sur glace est la dernière-née des disciplines olympiques du patinage. Première compétition internationale en 1952 et ajoutée au programme des Jeux Olympiques en 1976, la danse sur glace est une discipline à part entière qui se différencie du patinage artistique. Elle combine la grâce et la dynamique du patinage avec la fougue de la danse au sol.

 

Si dans les premières années d'apprentissage du patinage, les figures sur la glace et les tests sont les mêmes qu'en patinage artistique, au fil de la progression les deux disciplines divergent. La danse fait surtout appel à la technique de patinage, au travail chorégraphique et en musique. C’est avant tout un sport artistique qui convient à tous les âges.

 

La danse sur glace se pratique en couple au niveau régional, national et international, mais aussi en solo au niveau régional et national.

 

La danse sur glace est une spécialité française depuis sa création. C’est la discipline de patinage qui a rapporté à la France le plus de médailles aux championnats du Monde et aux Jeux Olympiques au cours de ces 30 dernières années.

 

Quelques exemples de grands champions français :

 

  • Isabelle et Paul Duschesnay : vice-champions olympiques en 1992 à Albertville, champions du monde en 1991, vice-champions du monde en 1990.

  • Sophie Moniotte et Pascal Lavanchy : vice-champion du monde en 1994 et 3èmes en 1995.

  • Marina Anissina et Gwendal Peizerat : champions olympiques en 2002, champions du monde en 2000, vice-champions de monde en 1998, 1999 et 2001.

  • Isabelle Delobel et Olivier Schoenfelder : champions du monde en 2008, champions d’Europe en 2007.

  • Nathalie Pechalat et Fabian Bourzat : 3èmes aux championnats du monde 2012 et 2014, champions d’Europe en 2011 et 2012.

  • Gabriela Papadakis et Guillaume Cizeron : champions de France, champions d'Europe et champions du monde en 2015 et 2016.